Les adex
accueil

Concours
poésie

Expressions-Les adex
Tempoèmes
Grafipoèmes

Tipoèmes

Trios

Peintres,
sculpteurs & photographes
Manifestations

Liens



Rencontre avec le passé


Au-dessus de chez moi
dans le petit bois,
sur la côte,
j'ai entendu crier les branches
. Il y a eu tant de souffrances
lorsque les soldats, côte à côte,
se sont effondrés à leurs pieds
dans leurs racines, emmêlés

. Quand leurs cris sont montés aux cieux
et qu'ils ont appelé leurs mères,
la forêt entière a souffert.
et les arbres portent en eux
cette détresse en avalanche
qui résonne encor dans leurs branches

* * *

Bris de brindilles sous mes pas,
craquements sourds dans le sous-bois,
longs membres dénudés sans sève
comme après un combat sans trêve.
Des ravines attestent que là
sont tombés nombres de soldats
la vie brisée par les obus.
On les appelait les " poilus "

Un lit moelleux de feuilles rousses
mêlées aux lichens et aux mousses
les a aujourd'hui tapissées.
Hêtres, bouleaux se sont dressés.
fiers et droits.
La nature a repris ses droits.

Danielle GARDENT
extrait de "Soleils de saisons "Les Adex-Tempoèmes © L'auteur & Les Adex 2011

Pour commander