Les adex
accueil

Concours
poésie

Expressions-Les adex
Tempoèmes
Grafipoèmes

Tipoèmes

Trios

Peintres,
sculpteurs & photographes
Manifestations

Liens



LE SOLEIL OU LA MORT

 

Y’a ceux qui ont la vie lente

Moi je la veux violente

 

Je veux du soleil ou la mort

de l’amour toutes voiles dehors

Je veux des chaleurs chargées

de décadences et de sensualités

 

Je veux voir l’or du sable

en soulever les pavés

Je veux voir les rues se parer

de cris de musiques et danser

 

J’aime les faits divers et variés

ces effluves de vies exacerbées

qui dérangent notre quotidien

devenir peut-être quelqu’un

 

J’aime les nuits en ville

avec ses noctambules

qui brûlent leurs âmes

en marge du respectable

 

Je veux le jardin des délices

et jouir de tous ses vices

Je veux des parfums enivrants

et céder à leurs  plaisirs déments

 

Y’a ceux qui ont la vie lente

Moi je la veux nue dépouillée

et pleine de souffrances

de beautés et de jouissances





Hervé HYACINTHE extrait de "Soleil à crédit "
© L'auteur & Les Adex 2013 —
ISBN : 978-2-35881-040-1


MÊMES MAINS

 

Elles aiment elles haïssent

Pourtant ce sont les mêmes

Celles qui prennent ou qui donnent

Celles qui caressent ou qui griffent

 

Elles aiment elles haïssent

Ce sont toujours les mêmes

Celles qui disent à jamais à demain

Les jeunes avides et celles qui vieillissent

 

Elles aiment elles haïssent

Celles qui commencent par aime

Qui se finissent en haine

Pourtant ce sont les mêmes

 

Elles aiment elles haïssent

Tout se tient dans ces mains

Tout se fait et défait cela tient à chacun

Cela se tient dans le cœur de ta main

 

Hervé HYACINTHE extrait de "Temps de chiens " Les Adex-Tempoèmes
© L'auteur & Les Adex 2011

 


Blues de moi

Juste un coup de blues
Je ne gueule plus
Je beugle
Combien de coups d'épée
dans l'eau ai-je portés
Combien de cibles manquées
Combien de cibles manquées

Juste un coup d'œil
Je ne m'aveugle plus
Je ne suis pas aveugle
Combien de fois ai-je écorné
du regard la vérité
Combien de vues surexposées
Combien de vues surexposées

Juste un coup de gueule
Ouais je suis seul esseulé
Je m'endeuille
Combien de vies aurai-je existées
Combien de fois
de moi me suis-je éloigné
de toi, de moi, éloigné

 


Hervé HYACINTHE extrait de "Balafres" Les Adex-Tempoèmes © L'auteur & Les Adex 2010


Hervé HYACINTHE extrait de "Des vers dans la peau d'un cuir ordinaire" Les Adex-Tempoèmes L'auteur & Les Adex 2009




Pour commander